Eclipse Phase : Encore une dernière croisade

Récupération du Graal

scénario 1, Acte IV

Scène 1 : Préparatifs

Pierre les ayant informé que le Graal est dans un bloc de béton cubique de 900kg environ et enterré sous une dalle de pierre, dans la crypte de la cathédrale saint Pierre, les PJ passent l’après-midi à chercher de quoi creuser, lever le bloc et le transporter jusqu’à leur repère.

Ils se rendent dans une ancienne usine de robotique, où ils construisent un trépied, trouvent des cordes intelligentes, un marteau piqueur (en plus d’une torche à plasma dont Pierre dispose déjà) et un système de mobilité à chenille, qu’ils réparent et accrochent au bout un plateau.

Puis ils traversent la ville à nouveau dans le petit chariot sur rail, arrivent à la station de métro la plus proche de la cathédrale. Pierre avait déjà foré un tunnel il y a bien longtemps au cas ou. Ce tunnel passe par un parking, avant d’arriver jusqu’au mur de la cathédrale, qu’il n’a pas osé percer. Rappelons que les toits de la cathédrale ainsi que les quais autour servent de base à une flotte de drones TITANs.

Scène 2 : Récupération du colis

Pierre étant convaincu que dès qu’ils feront vibrer les fondations de l’église, les drones rappliqueront. Ca ne manque pas. Les PJ et leur troupe de survivalistes se répartissent un groupe qui a les armes chargées, et un groupe qui creuse. Tobby et Pierre creusent avec l’énergie du désespoir, alors qu’une dizaine de drones volants sont arrivés par divers orifices en éclaireur. Ils sont détruits rapidement et le bloc de béton sorti de terre. Puis ils remontent la galerie, peu méfiants, EveryOne et Rose se prennent une roquette et sont grièvement blessés. Dans le parking un robot roulant équipé d’un lance-roquette, un robot marcheur muni de mitrailleuses lourdes et deux drones lourds les attendent en ambuscade. Le combat est sanglant, tous les protagonistes sont blessés plus ou moins lourdement alors que le dernier drone lourd vaporise un nuage de paillettes sur Personne et le cube contenant le Graal.

La troupe traverse la dernière section de galerie et commence à charger le précieux colis couvert de paillettes. Ils sont très pressé car EveryOne a repéré un groupe d’exsurgents difformes arrivant au ralenti par le couloir de métro. Tank averti qu’il ne faut pas leur tirer dessus sous peine de vaporiser des spores de virus.

Ils prennent la fuite rapidement. Pierre explique que les paillettes sont des traceurs et qu’il faut s’en débarrasser de toute urgence sous peine de voir rappliquer tous les TITANs de la ville. Personne retire l’intégralité de ses vêtements, et Tobby crame une épaisse couche de béton pour détruire ce qu’il peut. Ils gagnent lentement leur QG plan B, les plus vaillant partent chercher du matériel pour apporter quelques réparations au vaisseau, tandis que les blessés prennent un peu de repos.

Scène 3 : La grande évasion

Le lendemain la troupe part avec le colis et les éclopés, pour rejoindre le vaisseau laissé dans un entrepôt. Ils passent une grande partie de la journée à apporter les réparations nécessaires, s’assurent de l’étanchéité de la coque et que le Graal et leur collection de piles corticales sont bien arrimés… En milieu d’après midi Personne perché sur le toit lève une alerte, Cocaïne approche avec deux de ses hommes. Elle semble vouloir discuter, Tobbias s’y colle. Elle explique qu’elle ne veut pas que le départ des PJ ne la gêne pour sa propre évasion. Tobbias tente d’en apprendre plus sur ses véritables intentions. Mais même si elle reste évasive sa véritable motivation est l’évasion de la Terre avec sa vieille navette spatiale. Ils parviennent à se mettre d’accord sur des heures, les PJ partiront vers 20H30, tandis que la navette de Cocaïne partira vers 23H, quoi qu’il arrive.

Le moment du départ approche, selon le plan, EILIV (le tueur psychopathe) se ‘sacrifie’ pour tuer Personne, Tank et Rose et prélever les piles corticales. Les survivants enfilent des combinaisons spatiales car ils doutent un peu de l’étanchéité de la coque et embarquent. Ils décollent, tout se passe bien la trajectoire est correcte, mais quand ils commencent à prendre de l’altitude un voyant rouge commence à clignoter sur l’écran RA. Un énorme vaisseau TITAN les pourchasse jusque dans l’espace, les capacités de pilote de EveryOne sont mises à rude épreuve, mais le vaisseau qui les poursuit est plus gros, plus rapide et mieux armé, il gagne du terrain et leur tire dessus à plusieurs reprises. Le plasma fuse tout autour du vaisseau, qui termine touché de plein fouet, la cabine se dépressurise, toutes les alarmes résonnent dans le cockpit. Les maigres canons à plasma des PJ sont bien inutiles face à cette menace. Tobbias craque et commence à hurler dans le casque (non en avoir coupé le micro).

Lorsque tout semble sans espoir, deux petits échos radar apparaissent et s’approchent à vitesse fulgurante, deux missiles détruisent intégralement l’immense vaisseau TITAN, dont les morceaux retombent dans le bouclier ou ils sont rapidement perdus de vue.

Quelques minutes plus tard, un message radio parvient aux oreilles de l’équipage :

Ici l’Evèque Olov Guvstasson, Sénéchal de l’ordre des templiers et commandant en chef du vaisseau de combat l’Evangélisateur. Mr Afshin Omidzadeh, que vous connaissez sous le nom de Joseph m’a spécifiquement demandé de vous escorter Mr Eiliv, Tobby Kruger, et EveryOne, ainsi que votre précieuse cargaison jusqu’au Havre Evangeliste. Acceptez vous notre escorte ?

Comments

romaintaillandier Eiliv

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.