Eclipse Phase : Encore une dernière croisade

Breaking news
Scénario 1, intro

Economie / politique :

Encore un attentat contre les locaux d’Action Directe. 30 morts. Il fait suite à l’attentat contre une usine de Cognite dans la campagne de Valles New Shangaï, qui lui n’avait pas fait de victimes. Les deux attentats ont été revendiqués par le Mouvement. Visiblement en réponse à l’assassinat de trois dirigeants d’une des branches les plus extrémistes.
Mais tout ceci n’est sans doute pas étranger au gros contrat de formation vendu au troupes de sécurtié d’Elysium jugée mal préparée pour des combats contre les Titans. Ce marché de la sécurité pour 30 millions de crédits, est jugé comme une tentative de pénétrer le marché de la sécurité civile par Action Directe, par les Activistes Barsoomiens Extrémistes… qui ont revendiqué les deux attentats, en réponse je cite à « l’infamie de la sécurité tyranique des riches sur les pauvres », « de la justice a deux vitesses », de la « prévalence de l’argent sur la loi, plutôt que des lois sur l’argent ». Bilan : 30 morts, et de nombreux blessés les piles corticales ont toutes été récupérées et le porte-parole d’Action Direct a présenté ses condoléances aux familles. Il a déclaré que les coûts de ré-instanciation seraient pris en charge par la société. La production de drones policiers armés (vendus sur Mars et ailleurs) reprendra dès la semaine prochaine. Il a ajouté, enfin, non sans une certaine ironie, que de tels actes étaient en soit une justification du contrat tant décrié.

Police :

Démantèlement d’un réseau de trafiquants d’esclave par la Milice du peuple, orchestré par une branche des Goules. Dans la région New shangaï les esclaves étaient capturés pour être vendus dans la ceinture de saturne, dans des conditions épouvantables… attention, les images peuvent choquer le public sensible, appliquez les filtres ad-hoc.

Sport :

Rencontre au sommet ce soir entre les 2 équipes de ZeroGrav Ultimate Football, Olympus Tigers de Mars contre les Samouraïs Argentés de La Lune au stade orbital. Sponsorisé par les implants Cognite, et les glaces Coca-Nintendo.

Sport :

Wiltorg Fum Waï Taï vient d’établir le nouveau record de l’univers de l’ascension du mont Elysium : 3 jours 6 heures et 38 minutes. Il n’était équipé que d’une combinaison dernière génération, appelée thermo-peau comprenant un casque avec un filtre respiratoire, dans un morphe Basique !

Fait divers :

Accident de navette, un touriste saturnien a partiellement détruit une station orbitale de transport. 3 morts et 1 éjecté dans l’espace. Les recherches se poursuivent pour retrouver le corps et la pile corticale.

Musique :

Nouvel album de Takageshi Okinawa. Un son révolutionnaire, qu’il qualifie de virtual punk abrasif. Ecoutez … ça gratte agréablement les tympans, appliquez les filtres ad-hoc.

Sciences :

Cognite a mis au point la technologie Renaissance V2.0, le concept est connu depuis longtemps. Il s’agit, en partant d’une base documentaire (photos, vidéos, biographies, messages écrits, sims ou tout autre support), de reconstituer une IA qui sera en mesure d’imiter la personne concernée. La nouveauté selon Cognite c’est que le procédé a été révolutionné et que ce n’est plus une IA, qui imite la personne, mais bien sa personnalité qui est reconstituée intégralement. La communauté scientifique voit déjà les applications en recherche historiques. On pourrait recréer les personnalités de Jules César, Mozart, Einstein, Barack Obama par exemple … Evidemment on parle d’égo sans sauvegarde.

People :

Roxane Bettencourt a encore fait parler d’elle … sous l’emprise d’un puissant hallucinogène, elle aurait outrageusement dragué et séduit l’actrice Emilianna Cortez-Wu-Fang, dans un palace orbital. La sex-sim a été piratée et diffusée sur la toile, déjà 3 milliards de vues. Des rumeurs disent qu’il s’agirait d’un faux. La famille Bettencourt n’a pas souhaité s’exprimer. Voici la vidéo, appliquez les filtres ad-hoc.

View
Des PJ qui démarrent doucement
Scénario 1, Acte I

Scène 1: Le souffle du Dragon

Les personnages avaient rendez-vous dans un bar de seconde zone dans little ShangaÏ. Le barman incarné dans un poulpe, sert une de ses spécialités qui n’apparait sur la carte RV que si le client est équipé de médicachine, car le breuvage à base de propergole solide est hautement toxique. Après l’avoir bu cul-sec, on peut cracher un énorme jet de flammes.

La table 38 avait été réservée. Un seul des PJ s’y était assis, les autres préférant voir arriver leur contact nommé Joseph en premier.

Finalement un type haletant rentre en courant dans le bar, en criant “Table 38 aidez moi !!”, juste avant de se prendre un jet de plasma dans le dos. Les PJ ne faisant pas mine de lever le petit doigt préférant voir comment la situation évolue, maintenant que le contact a les tripes répandues dans tout le bar… Deux types patibulaires entrèrent afin de prélevé la pile corticale du cadavre, mais ils furent vite surpris de ne pas en trouver.

Après que les assaillants se soient enfuits, les PJ s’approche du cadavre. Un poivrot à une table proche les plussoie sur un réseau social en disant que le spectacle était super réaliste.

Eiliv avec ses talents en médecine légale constate que le sang de la victime a déjà cessé de couler et que les organes internes sont déjà en train de repousser. Ils décident tous les trois d’embarquer ce qu’il reste du type et de l’emmener dans une chambre à putes dans le quartier. Pendant que EveryOne fait un tour dans le couloir histoire de voir si les deux mercenaires ne reviennent pas à la charge, Joseph se réveille et leur dit qu’il a toujours une mission pour eux. Entre temps Tubby avait fouillé l’ecto du type pour trouver qui c’était et comment il était venu. Ils décident d’aller dans l’habitat de Joseph afin d’en savoir plus sur la mission proposée.

Une fois sur place, Joseph explique qu’ils devront aller sur terre rapporter des données, un colis et un contact. Il ne leur en dira plus qu’après une sauvegarde, afin qu’on puisse les recharger sans ces informations sensibles en cas de pépin. Les joueurs acceptent.

Scène 2 : Accident de parcours

10 jours plus tard, ils se réveillent instanciés dans des morphes qui ne sont pas les leurs. Ils comprennent qu’ils ont une perte de temps, Joseph leur explique qu’ils sont partis sur terre effectuer la première partie de leur mission, qu’ils y sont morts et qu’ils doivent repartir ou renoncer à leur paiement.

Les PJ décident de repartir. Ils en oublient de demander des précisions sur l’objectif de la première partie de la mission …
Sauf que cette fois, comme Joseph n’avait pas prévu l’échec de la mission le matériel nécessaire n’est plus disponible. Les PJ mettent leurs réseaux à contribution, pour trouver un plan.

Eiliv apprend que les hypers corps laissent des trous dans la barrière de protection autour de la terre. EveryOne trouve le plan par un autre contact, avec des dates de formation de passages. Tubby trouve quant à lui des plans pour équiper un petit vaisseau utilitaire de Joseph de deux canons à plasma. Ils emportent quelques armes (un fusil à plasma, quelques grenades) et du matériel de survie, puis décollent pour la terre.

Joseph leur rappelle le but de la deuxième partie de la mission :
* rapporter les piles corticales des morphes détruits à Marseille,
* rapporter un colis caché sous la dalle scellée, dans la crypte de la cathédrale de Marseille,
* tenter de trouver Pierre sur place et le convaincre de rentrer.

View
Descente aux enfers
Scénario 1, Acte II

Scène 1 : Entrée dans l’atmosphère

Les PJ traversent la barrière de quarantaine de la Terre au dessus de l’atlantique. Ils sont immédiatement poursuivit par un vaisseau TITAN, qui tente de les abattre. Après quelques manœuvres délicates, EveryOne parvient à prendre la fuite, mais leur vaisseau est touché.

Ils volent un peu plus d’une heure à grande vitesse avant d’atteindre la côte et décident de se poser à l’extérieur de Marseille, où leur appareil avait été abattu lors de la première moitié de la mission. Ils cachent leur vaisseau dans un entrepôt, et se dirigent à pied vers la ville. Ils sont attaqués par trois petits drones volants, mais c’est sans conséquence. Ils réussissent à trouver une voiture en état de marche pour se rendre non loin de la zone de crash.

Scène 2 : Zone de crash

Les PJ se garent à quelques centaines de mètre et arrivent discrètement sur la zone de crash. Ils sont pris à parti par un robot TITAN lanceur de roquettes. EILIV tente une esquive mais la gravité le clou au sol. Il est blessé. Le robot est finalement détruit et l’épave rapidement explorée. Les trois morphes retrouvés n’ont bien sûr plus de piles corticales. Ils trouvent cependant un joli petit crucifix.

EveryOne remarque qu’un fusil sniper est pointé sur eux. Le type est caché au cinquième étage d’un immeuble à moitié en ruine, il semble surveiller l’épave. L’équipe infiltre l’immeuble et une confrontation avec un type masqué s’ensuit. Après des négociations bizarres, le type nommé Personne accepte de les présenter avec le reste des survivalistes.

View
Révélations, et piles corticales
Scénario 1, Acte II

Scène 3 : Rencontre avec le Padré

Les PJ suivent Personne, il les emmènent dans une succession de sous-sols et d’égouts jusqu’à des galeries de métro. La rencontre avec les survivalistes est très tendue. Personne, Tank, Rose et le Padré se présentent dans une ambiance crispée les armes à la main.

Les PJ tentent de négocier pour réussir leur mission, ils cherchent leur piles corticales et un certain Pierre. EveryOne cherche à récupérer les bras de son précédent morphe. Les survivalistes veulent les armes des PJ, en particulier leur fusil plasma. Ils ne lâchent aucune information utile, jusqu’à ce que Tubby parle de Joseph. Le padré admet alors être Pierre et se détend immédiatement. Tout le monde dépose ses armes.

Pierre explique qu’il est immortel parce qu’il a bu le sang du christ il y a 2000 ans. Les PJ sont au mieux dubitatif, et certains pensent qu’il est technique. Vu les explications des PJ, Pierre déduit que ce qu’ils viennent chercher n’est autre que le Graal. Il explique enfin que c’est Lazarre qui a abattu leur vaisseau lors de leur première visite. Lazarre est un immortel aussi, que Jésus à ressuscité en disant, “Lazarre lève-toi et marche”, comme la bible le mentionne …. Faudra faire gaffe le type est totalement fou à lier, il pense que l’apocalypse biblique est arrivée (qui peut l’en blâmer ?), alors il fait son possible pour éliminer tous les humains qu’il rencontre.

Quoi qu’il en soit, les survivalistes savent où sont les piles corticales des PJ. Ils ont suivi des robots TITANS les emporter dans un parc d’attractions désaffecté à l’extérieur de la ville.

Scène 4 : Le parc d’attraction

Les PJ et les 4 survivalistes se rendent l’après midi même au parc d’attraction, en suivant les tunnels du métro puis à pied. Le parc est vaste, mais les survivalistes savent où sont les piles corticales, dans un baril de pétrole tout rouillé posé au fond d’une vieille piscine vide.

Personne se déploie au sommet d’une structure de grand huit, pour couvrir la zone avec son fusil sniper. Il repère une série de menaces, plusieurs drones marcheurs plus ou moins armés, un drone roulant avec des mitrailleuses lourdes, une énorme araignée mécanique de 10m de diamètre collée sur le flan d’un vieil hôtel et surtout un énorme char d’assaut de 30m de long armé d’un double canon sans doute à plasma.

Les autres s’approchent de la piscine en toute discretion mais Tubby décide de rester à l’entrée du parc pour tenter de prendre le contrôle du Tank. L’opération est un succès majeur et Tubby commence par détruire l’immeuble sur lequel l’araignée géante est postée. Les deux principales menaces neutralisées, les autres peuvent prendre le contrôle de la zone et transvaser les piles dans les sacs prévus. Il y a plus de piles que prévu, environ 140.000. Les autres robots sont éliminés facilement sans blessés.

L’équipe décide quand même de s’exfiltrer sous couvert du tank qu’ils auto-détruisent avant de s’engouffrer dans le métro et de rentrer tranquillement au QG des survivalistes.

Ils occupent le reste de la soirée à retrouver leurs propres piles corticales parmis les milliers retrouvées.

View
Que s'est il passé au Vatican ?
Scénario 1, Acte III

Discution entre fork, mais pas de fusion

Tôt le lendemain, les PJ décident de trouver de quoi lire leur piles corticales. Ils ont besoin des informations qu’elles contiennent pour compenser le fait qu’ils n’aient pas eu la présence d’esprit de demander plus d’information à Joseph sur l’objectif de leur première mission …

Heureusement lors de la venue d’une certaine Roxane quelques mois auparavent, Ils avaient remis en état un centre d’égo-diffusion. La source d’énergie avait été détruit immédiatement après sa première utilisation. La petit équipe se rend sur place, sans encombre, prend possession du vieil immeuble ancien siège de Cognite. Après avoir fouillé tout l’immeuble ils finissent par trouver quelques batterie pour alimenter le système et lire leurs piles corticales.

Tubby se lance dans une série de configuration et créé un simulspace ou il pourra charger un des égos d’une de leur pile corticale. Ils font un test avec celle d’un tiers (un des 140.000).

Le premier à se lancer est EveryOne, il charge son fork et commence à discuter.
Ils sont descendu sur terre en combinaison stratosphérique, ont planné en flysuit jusqu’au Vatican, éliminé quelques robots, et pénéré dans les archives du Vatican. Là il devaient activer le program marionnette, ce qu’ils ont fait comme prévu.

La pile corticale est munie d’un module ghost contenant un fork de Joseph, ils étaient équipés aussi d’un programme visant à laisser à Joseph le contrôle total de leur morphe, sans qu’ils puissent bénéficier d’accès à leurs sens. EveryOne ne sait donc pas ce que Joseph à fait pendant toutes ces heures, jusqu’à ce qu’il rende le contrôle. En tout cas la mission était accomplie alors ils ont décidé de partir pour marseille, ont embarqué dans un petit vaisseau et ont été abattu au dessus de Marseille.

Peu satisfaits du peu d’information obtenue, ils décident de reproduire l’opération avec Tubby. Son fork lui donne sensiblement les mêmes informations sauf que lui a piraté le programme de privatisation du lien marionnette. Il sait donc tout ce que les trois Josephs ont fait, il a aussi vu les documents que Joseph voulait cacher aux PJ. Joseph a scrupuleusement copié les documents sans les voler ni les détruire.

Tobby ajoute que Joseph a su pour son piratage mais a décidé de poursuivre l’opération. Il était furieux.

Une fois ces informations obtenues les PJ se demandent si ils vont procédé tout de suite à la fusion, mais le matériel mal en point ne leur inspire pas confiance. Ils décident de repartir de la terre avec les piles pour fusionner plus tard lorsque les conditions seront plus appropriées.

View
Récupération du Graal
scénario 1, Acte IV

Scène 1 : Préparatifs

Pierre les ayant informé que le Graal est dans un bloc de béton cubique de 900kg environ et enterré sous une dalle de pierre, dans la crypte de la cathédrale saint Pierre, les PJ passent l’après-midi à chercher de quoi creuser, lever le bloc et le transporter jusqu’à leur repère.

Ils se rendent dans une ancienne usine de robotique, où ils construisent un trépied, trouvent des cordes intelligentes, un marteau piqueur (en plus d’une torche à plasma dont Pierre dispose déjà) et un système de mobilité à chenille, qu’ils réparent et accrochent au bout un plateau.

Puis ils traversent la ville à nouveau dans le petit chariot sur rail, arrivent à la station de métro la plus proche de la cathédrale. Pierre avait déjà foré un tunnel il y a bien longtemps au cas ou. Ce tunnel passe par un parking, avant d’arriver jusqu’au mur de la cathédrale, qu’il n’a pas osé percer. Rappelons que les toits de la cathédrale ainsi que les quais autour servent de base à une flotte de drones TITANs.

Scène 2 : Récupération du colis

Pierre étant convaincu que dès qu’ils feront vibrer les fondations de l’église, les drones rappliqueront. Ca ne manque pas. Les PJ et leur troupe de survivalistes se répartissent un groupe qui a les armes chargées, et un groupe qui creuse. Tobby et Pierre creusent avec l’énergie du désespoir, alors qu’une dizaine de drones volants sont arrivés par divers orifices en éclaireur. Ils sont détruits rapidement et le bloc de béton sorti de terre. Puis ils remontent la galerie, peu méfiants, EveryOne et Rose se prennent une roquette et sont grièvement blessés. Dans le parking un robot roulant équipé d’un lance-roquette, un robot marcheur muni de mitrailleuses lourdes et deux drones lourds les attendent en ambuscade. Le combat est sanglant, tous les protagonistes sont blessés plus ou moins lourdement alors que le dernier drone lourd vaporise un nuage de paillettes sur Personne et le cube contenant le Graal.

La troupe traverse la dernière section de galerie et commence à charger le précieux colis couvert de paillettes. Ils sont très pressé car EveryOne a repéré un groupe d’exsurgents difformes arrivant au ralenti par le couloir de métro. Tank averti qu’il ne faut pas leur tirer dessus sous peine de vaporiser des spores de virus.

Ils prennent la fuite rapidement. Pierre explique que les paillettes sont des traceurs et qu’il faut s’en débarrasser de toute urgence sous peine de voir rappliquer tous les TITANs de la ville. Personne retire l’intégralité de ses vêtements, et Tobby crame une épaisse couche de béton pour détruire ce qu’il peut. Ils gagnent lentement leur QG plan B, les plus vaillant partent chercher du matériel pour apporter quelques réparations au vaisseau, tandis que les blessés prennent un peu de repos.

Scène 3 : La grande évasion

Le lendemain la troupe part avec le colis et les éclopés, pour rejoindre le vaisseau laissé dans un entrepôt. Ils passent une grande partie de la journée à apporter les réparations nécessaires, s’assurent de l’étanchéité de la coque et que le Graal et leur collection de piles corticales sont bien arrimés… En milieu d’après midi Personne perché sur le toit lève une alerte, Cocaïne approche avec deux de ses hommes. Elle semble vouloir discuter, Tobbias s’y colle. Elle explique qu’elle ne veut pas que le départ des PJ ne la gêne pour sa propre évasion. Tobbias tente d’en apprendre plus sur ses véritables intentions. Mais même si elle reste évasive sa véritable motivation est l’évasion de la Terre avec sa vieille navette spatiale. Ils parviennent à se mettre d’accord sur des heures, les PJ partiront vers 20H30, tandis que la navette de Cocaïne partira vers 23H, quoi qu’il arrive.

Le moment du départ approche, selon le plan, EILIV (le tueur psychopathe) se ‘sacrifie’ pour tuer Personne, Tank et Rose et prélever les piles corticales. Les survivants enfilent des combinaisons spatiales car ils doutent un peu de l’étanchéité de la coque et embarquent. Ils décollent, tout se passe bien la trajectoire est correcte, mais quand ils commencent à prendre de l’altitude un voyant rouge commence à clignoter sur l’écran RA. Un énorme vaisseau TITAN les pourchasse jusque dans l’espace, les capacités de pilote de EveryOne sont mises à rude épreuve, mais le vaisseau qui les poursuit est plus gros, plus rapide et mieux armé, il gagne du terrain et leur tire dessus à plusieurs reprises. Le plasma fuse tout autour du vaisseau, qui termine touché de plein fouet, la cabine se dépressurise, toutes les alarmes résonnent dans le cockpit. Les maigres canons à plasma des PJ sont bien inutiles face à cette menace. Tobbias craque et commence à hurler dans le casque (non en avoir coupé le micro).

Lorsque tout semble sans espoir, deux petits échos radar apparaissent et s’approchent à vitesse fulgurante, deux missiles détruisent intégralement l’immense vaisseau TITAN, dont les morceaux retombent dans le bouclier ou ils sont rapidement perdus de vue.

Quelques minutes plus tard, un message radio parvient aux oreilles de l’équipage :

Ici l’Evèque Olov Guvstasson, Sénéchal de l’ordre des templiers et commandant en chef du vaisseau de combat l’Evangélisateur. Mr Afshin Omidzadeh, que vous connaissez sous le nom de Joseph m’a spécifiquement demandé de vous escorter Mr Eiliv, Tobby Kruger, et EveryOne, ainsi que votre précieuse cargaison jusqu’au Havre Evangeliste. Acceptez vous notre escorte ?

View
Interlude
Entre le Scénario 1 et le Scénario 2

Orbite terrestre, 21H17

Dans votre vaisseau dépressurisé, alors que tous les voyants sont dans le rouge que toutes les alarmes sont levées et hurlent sur le réseau interne, la radio marche encore et un message fort et clair parvient dans vos systèmes réseau respectifs :
- Ici l’Evèque Olov Gustavsson, Sénéchal de l’ordre des templiers et Commandant en chef du vaisseau de combat l’Evangélisateur. Mr Afshin Omidzadeh, que vous connaissez sous le nom de Joseph m’a spécifiquement demandé de vous escorter Mr Eiliv, Tobbias Kruger et EveryOne, ainsi que votre précieuse cargaison jusqu’au havre néo-évangéliste. Acceptez vous notre escorte?
- (Tobbias) Putain ouais, magnez vous, je veux pas crever dans cette putain de boite de conserve qui fuit partout dans l’espace….
- (EveryOne) Ton micro est coupé Tobbias. Ici EveryOne, nous acceptons l’escorte, Commandant Gustavsson. Terminé.

Orbite terrestre, 23H12

Alors que le vaisseau de combat l’Evangélisateur a terminé de charger votre vaisseau en soute, vous faîtes la rencontre de Olov Guvstasson et d’autres templiers. Une équipe médicale s’occupe de vérifier que tout va bien.
Alors que le vaisseau a déjà mis cap vers Mars, Tobbias se souvient qu’il doit envoyer des secours pour Cocaïne. Olov explique qu’ils ont été suivi par un petit vaisseau de journalistes à qui ils ont faussé compagnie il y a quelques heures en usant d’un brouilleur radar. Ces journalistes pourront soit les secourir ou faire le nécessaire.
Effectivement, vers 23H15, Olov leur montre des images reconstituées de l’antique navette arrivant doucement en position orbitale. L’opérateur des communications signale l’arrivée d’un message ténu et parasité diffusé sur une large bande passante.

- MayDay, MayDay, Ici Samantha Black à bord de la navette spatiale Columbia. Nous sommes en détresse, je répète nous sommes en détresse. Nous sommes 9 passagers, , nous n’avons plus de carburant, nos systèmes de survie sont en grande difficulté, nous avons besoin d’assistance de toute urgence. Est-ce que quelqu’un nous reçoit ?
- Ici Weldon Rabib, pilote du vaisseau journaliste Blogger Sans Frontière. Nous avons reçu votre message de détresse et l’avons relayé. Nous allons nous approcher, mais ne somme pas équipés pour un sauvetage.
- Des journalistes ?? Putain vous pouvez enregistrer ce que j’ai à dire ?
- Ici John John Wilberg, responsable de ce vaisseau. Bien sûr qu’on peut enregistrer ! Vous êtes en direct.
- Nous avons retapé cette vieille fusée et quitté la terre. Sachez que la barrière de quarantaine n’est pas étanche, puisque nous sommes là (cris de de plusieurs personnes en arrière plan). Qu’est ce qui vous protège donc des TITANs ? Sachez que nous recevons régulièrement la visite d’hypercorps, comme Cognite, Action direct, Path Finder et j’en passe. Ils laissent des trous béants dans la barrière, exprès, afin de se rendre sur terre. Ces gens viennent régulièrement pour piller les antiquités et faire de l’argent, plutôt que d’évacuer des survivants. Sachez qu’il reste sur terre environ 150 millions de survivants ! Sachez que les hypercorps les laisse crever EXPRES, et en toute connaissance de cause !.
Sachez enfin que la pauvre folle que je suis dispose de toutes les preuves nécessaires pour affirmer ce qu’elle affirme, de nombreuses vidéos, horodatées et localisées, des documents, des témoignages de survivalistes… TOUT… Je vous transmet tout en téléchargement immédiatement en wifi. Les hypercorps essaieront de faire disparaitre ces preuves, alors diffusez les !! Nous en savons trop et avons trop de preuves, si vous ne diffusez pas nous seront purement et simplement suicidés dans un regrettable accident de vaisseau. Nous avons deux toiles de maîtres, l’une de Van-Gogh et l’autre de Picasso. Nous les offrons à qui nous aura maintenu en vie. (petite pause)
Nos systèmes de survie sont très inefficaces, nous sommes en train de crever, venez vite nous secourir.
- Une Equipe de secours a déjà répondu à l’appel d’une station orbitale proche et sera là dans 39 minutes. Samantha, est-ce que vos systèmes de survie tiendront jusque là ?
- Je l’espère John John. Sur les conseils de mon technicien, je vais couper tous les systèmes inutiles et ne laisser que le chargement des données, prenez-en soin. Terminé.
- Reçu. Terminé. Ici John John Wilberg, cher surfers, comme vous le constatez nous sommes sur le scoop du siècle, Samatha Black vient de s’évader de la Terre, nous avons une interview exclusive avec le groupe nommé Les Evasionnistes (Hyper-Info : marque déposée). De plus nous recevons un flot constant de données que nous uploadons déjà sur plusieurs serveurs public sécurisés. Visiblement ces informations sont sensibles, la première vidéo est déjà très éloquente…. (le journaliste semble perdre un peu sa superbe). Putain, si la moitié de ce qu’elle dit est vrai les gars, on est tous morts. Cher followers, copiez toutes ces vidéos, diffusez les, faites en le plus grand buzz de tous les temps, la vie de plusieurs personnes en dépend.

View
Le butin des PJ

Durant le scénario 1 : La quête du Graal, les PJ ont rapporté divers objets, en voici la liste :
- Un crucifix en ébène et ivoire d’éléphant. (rapporté du vatican)
- Un crucifix en acajou, et argent (rapporté de la cathédrale de Marseille)
- Des pièces de monnaies préchute
- Quelques tickets d’un parc d’attraction préchute
- Un humidificateur de cigares, avec une dizaine de cigares cubains datant d’une trentaine d’années, en parfait état (retrouvés dans les locaux administratifs de l’entrepôt ou les PJ avaient caché leur vaisseau).

Les valeurs estimées de ces objets sont les suivantes
Crucifix 1 : 60 à 80k
Crucifix 2 : 40 à 50k
Pièces et billets, (le lot) : 20 à 30k
Tickets (le lot) : 10 à 20k
Humidificateur : 90 à 120k (avec les cigares)
Cigares seuls : 20k à 40k

La vente à des brocanteurs assurerait une vente immédiate à 50% de la fourchette basse de l’estimation.
La vente au juste prix prendra plus de temps.
Une vente aux enchères nécessitera des expertises diverses couteuse, prendra beaucoup de temps, mais pourrait bien dépasser les espérances des vendeurs.

View
Pendant ce temps dans le vaisseau

Dans le vaisseau des Templiers …

L’équipe médicale avaient pris le temps de soigner les petits bobos des PJ. Tandis que le mécano des templiers et son équipe étaient déjà sur le coup, ils avaient déjà placé des nano robots réparateurs sur toute la coque du vaisseau de EveryOne, plusieurs jours seraient nécessaires à sa reconstitution à partir de matériaux bruts posés dessus. Les systèmes de survie avaient été réparés ou remplacés. EveryOne ne les détrompa pas, les laissant croire que le vaisseau était toujours la propriétés du HAvre Néo-Evangeliste.

EveryOne soucieux de tenir ses engagements, voulait filer le fusil plasma aux hommes du Padré. Les piles corticales de Rose, Tank et Personne avaient été chargées dans un simulspace. En discutant avec eux, le fusil plasma ne les intéressait que dans la mesure ou ils auraient voulu s’en servir contre des TITANs sur terre. Ils furent ravi que EveryOne souhaite tenir parole, mais une fois sauvés, le fusil “on s’en cogne comme de l’an 40 pré-chute”
Il s’était aussi décidé à payer son contact Octopuce avec un des crucifix.

Tobbias, passait des heures en simulspace sur la toile pour oublier le mal de l’espace. Il menait des cherches sur les évasionnistes. Lui aussi mettait en place la logistique pour payer ses dètes avec les pièces et billets récupérées plus tôt. Il négociait aussi les lex prises pendant son séjour.

EiLIV quant à lui, étudait méticuleusement des documents dont lui seul avait connaissance. Il faisait profil bas restant discret sur ses envies de meurtres…

View

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.